La lavande et ses formidables pouvoirs apaisants

La lavande et ses formidables pouvoirs apaisants
Les vertus de la lavande étaient déjà bien connues des Romains à l'époque antique, qui en extrayaient le parfum délicat pour en imprégner leurs linges et le distiller dans l'air. A partir du Moyen-âge, les hommes de science commencent à l'utiliser pour soigner certains maux et élaborent des décoctions à base de sa fleur.
 

Les origines de la lavande

La lavande pousse à l'état sauvage dans le bassin ouest-méditerranéen depuis des siècles. D'ailleurs, les Romains utilisaient déjà sa fleur pour donner une odeur agréable à leurs textiles et à leurs intérieurs. Mais ce n'est qu'à partir du XIIe siècle qu'elle entre dans la composition de certains remèdes thérapeutiques. Utilisée principalement en Provence, au Moyen-Âge, pour l'élaboration de parfums et médicaments, sa culture se répand progressivement sur tous les continents, dès le XIXe siècle. Mais pour les puristes, la ville de Grasse, dans les Alpes-Maritimes (région PACA), reste le berceau et le symbole de la lavande.
 

Les bienfaits de la lavande

La lavande possède de nombreuses vertus c'est pourquoi son usage est plébiscité en phytothérapie. Son pouvoir apaisant permet de calmer la nervosité et de lutter conte l'insomnie. Elle possède en outre des propriétés anti-spasmodiques et aide ainsi à vaincre les troubles digestifs dus au stress, comme les ulcérations par exemple.

Mais ses bienfaits ne se limitent pas à cela :
  • Elle a une action efficace contre les troubles respiratoires (rhume, asthme, angine de poitrine) et cardio-vasculaires.
  • Elle apaise également migraines et céphalées.
  • Appliquée localement, sur les zones à traiter, la lavande soulage les inflammations cutanées (acné, eczéma, psoriasis, brûlures, piqûres, morsures...).
  • Elle apaise aussi les souffrances articulaires. Enfin, elle permettrait de lutter contre les parasites (puces, poux, vers...). 
 

Les précautions à prendre avec l'usage de la lavande

Lorsqu'on se sert de la lavande pour se soigner, certains précautions d'usage doivent être prises. En application locale, il est par exemple recommandé de ne pas l'utiliser en huile essentielle pure mais de la diluer avec de l'huile d'amande douce. Il est formellement déconseillé de consommer de la lavande en même temps que des produits contenant du sel de fer, de l'iode ou des médicaments anti-coagulants. Enfin, il convient de ne pas abuser des doses, en raison de son effet narcoleptique, qui peut provoquer des somnolences. 
 

Les recherches actuelles sur la lavande

Les recherches passées sur la lavande ont largement démontré ses vertus apaisantes pour le système nerveux et donc sa capacité à traiter les insomnies. Aujourd'hui, des chercheurs américains se penchent sur le pouvoir soignant potentiel de la fleur, qui permettrait de lutter contre certains cancers. Par ailleurs, des études récentes tendraient à démontrer l'efficacité de l'huile essentielle de lavande, associée à d'autres (thym, romarin, cèdre...), appliquées en massage, pour lutter contre l'alopécie et la pelade.
Les informations contenues sur notre site ne sont pas destinées à remplacer l'avis d'un médecin ou d'un praticien du domaine de la santé. Elles sont données à titre purement informatif, aucun diagnostic ou prescription médicale n'est proposée.

Commentaires

Portrait de bea
bea (non vérifié)

Elle serait aussi plus efficace que les antidépresseurs ;-)
sans les effets secondaires.

Ajouter un commentaire