L'Aloé Vera, la reine de la phytothérapie

L'Aloé Vera, la reine de la phytothérapie
L’Aloé Vera est une plante aux multiples vertus. Fière représentante de la phytothérapie, elle est aussi souvent appelée Aloès des Barbades. Avec les recherches avancées que les scientifiques ont mené sur les bienfaits des plantes au niveau biologique et écologique, ils se sont rendu compte que l’Aloé Vera présentait plusieurs qualités utiles au bien-être.
 

Les origines de l’Aloé Vera

Cette plante utilisée en phytothérapie est connue depuis l’antiquité en tant que plante vivace dans l’Egypte antique mais aussi en Europe, dans la Grèce antique. Ce médicament bio et écolo provient des plantations d’Afrique du Nord. Mais aujourd’hui, on en trouve un peu partout dans le monde, notamment grâce à sa grande facilité de mise en culture. Les remèdes à base d’Aloé Vera peuvent être concoctés après seulement 4 à 5 ans de culture.
 

Les bienfaits de l’Aloé Vera

Dans l'antiquité, l'Aloé vera a servi de cosmétique. A l’époque, les guérisseurs l’utilisaient en pelant la feuille et en appliquant la pulpe sur la peau du patient. C’est à cette période que les premières vertus en phytothérapie ont été constatées, la pulpe servait à cicatriser les blessures et autres marques corporelles.
De nos jours, on lui attribue plusieurs traitements de l’épiderme. Il y a la stimulation de production de collagène, le traitement des brulures et la lutte contre le vieillissement de la peau. Le gel d’Aloè Vera est aussi un agent hydratant très efficace.
  • En phytothérapie et pour une utilisation en interne, l'Aloé Vera peut également soigner plusieurs maladies. Elle a par exemple des effets hypoglycémiants, ce qui aide à gérer le diabète de type 2 mais aussi l’hypocholestérolémie.
  • Par ailleurs, c’est un traitement efficace contre les troubles gastro-intestinaux, que ce soit pour des flatulences ou pour des constipations ponctuelles.
  • Grâce à son effet antioxydant, elle agit contre la fatigue chronique et le vieillissement cellulaire, ainsi que la candidose et la parodontite. Les risques d’infections seront aussi minimisés grâce à elle.
  • Pour les utilisations en externe, elle soulage fortement les diverses infections de la peau comme l’acné ou l’eczéma et produit également un effet analgésique pour les douleurs musculaires, névralgiques et articulaires.
Pour l’utilisation du gel, il faut savoir qu’une mince couche suffit pour une application cutanée. Si vous décidez d’en prendre sous forme de jus, sachez que la dose maximale est de 50 ml par jour et si vous en prenez sous forme de gélules, il est conseillé de ne pas dépasser la limite quotidienne des 300 mg.
 

Les précautions à prendre avec l'usage de l'Aloé Vera

Même si l'Aloé Vera procure plusieurs avantages, il faut tout de même faire attention dans certains cas. Par exemple, la consommation de son latex est contre-indiquée pour les femmes enceintes et les jeunes enfants. Pour éviter les risques de photosensibilisation, il faut à tout prix échapper aux expositions au soleil après avoir appliqué du gel.
 

Les recherches actuelles sur l'Aloé Vera

L’Aloé Vera est une plante qui suscite la curiosité et la fascination des scientifiques à travers le monde. A Madrid, à l’université d’Alacala de Henarez, on étudie les enzymes présentent dans le jus d’aloé, pour connaitre ses vertus thérapeutique et ses actions anti protéases.
Les informations contenues sur notre site ne sont pas destinées à remplacer l'avis d'un médecin ou d'un praticien du domaine de la santé. Elles sont données à titre purement informatif, aucun diagnostic ou prescription médicale n'est proposée.

Ajouter un commentaire