L'ylang-ylang, un aphrodisiaque au parfum enivrant

L'ylang-ylang, un aphrodisiaque au parfum enivrant

La fleur d'Ylang-Ylang aussi appelé «fleur des fleurs» ou «parfum de tous les parfums » est réputée pour ses propriétés aphrodisiaques, tonifiantes et apaisantes. Elle est aussi utilisée dans des parfums comme Chanel 5.

Les origines de l'Ylang-Ylang :

Originaire du sud-est asiatique, notamment d’Inde, des Philippines, de la Malaisie, ou encore de l’Indonésie, la fleur d’Ylang-Ylang pousse essentiellement dans les forêts humides tropicales. Prisée des parfumeurs et des aromathérapeutes, cette fleur d’une couleur jaune pâle se caractérise par ses propriétés apaisantes. Elle est principalement cultivée à Madagascar, sur l'île de la Réunion ou dans les Comores.

Les bienfaits de l'Ylang-Ylang :

En aromathérapie, l’huile extraite des fleurs d’Ylang-Ylang est employée en tant que tranquillisant :

  • Elle régule la tension artérielle.
  • Elle diminue les angoisses et le niveau de stress.
  • Elle combat la dépression et réduit les sensations d’irritabilité.

Cet hypotensif est également réputé pour ses propriétés aphrodisiaques. Son utilisation est multiple, aussi bien sous forme de bain que de massage, mais également en friction, en onction, ou bien en diffusion.
Notez qu’une huile essentielle à base d’ylang-ylang régule la production de sébum et protège les cheveux contre les agressions des pollutions extérieures. En termes cutanés, sachez qu’elle tonifie l’épiderme.
L'Ylang-ylang est célèbre dans d'autres domaines comme la parfumerie où elle entre en compte par exemple dans la formule du Chanel n°5 grâce à ses notes fortes et insaisissables. En tant qu'additif alimentaire, l'ylang-ylang accompagne de nombreuses glaces, bonbons et autres boissons en Asie du sud-est.

Les précautions à prendre avec l’usage de l'Ylang-Ylang :

Les préparations à base d’ylang-ylang peuvent entraîner différents effets secondaires à connaître tels que les nausées, les maux de tête et les allergies. Les principales contre-indications concernent justement les personnes susceptibles d’être allergiques, les enfants de moins de 6 ans, ainsi que les femmes enceintes ou allaitantes. En termes d’interactions, songez à bien lire la notice d’emballage des produits en contenant.

Les recherches actuelles sur l'Ylang-Ylang :

Plusieurs recherches scientifiques ont été menées durant la dernière décennie afin de révéler les bienfaits de la fleur d’ylang-ylang. En Thaïlande, une étude a démontré une action antispasmodique, ainsi qu’un lien direct sur le système sympathique et un lien indirect sur le rythme cardiaque.
La présence d’esters et de coumarines permetent de fluidifier le sang, l’ylang-ylang agissant comme un vasodilatateur.
Une étude menée en Corée du sud Sud a par ailleurs souligné qu’une prise d’ylang-ylang en inhalation réduit le niveau d’excitabilité et d’essoufflements issus d’une angoisse.