La stevia, un édulcorant naturel sans calories

La stevia, un édulcorant naturel sans calories

Surnommée "feuille à sucre" il y a plus de 2000 ans par des indiens Guarani, la Stévia est cette plante du Paraguay qui commence à peine à faire son chemin dans notre monde occidental. On lui confère des vertus diverses, dont notamment celle d'édulcorant, mais différentes études sont aujourd'hui menées pour mieux connaître ses bienfaits. Voici quelques éléments qui vous aideront à découvrir la Stévia.

Les origines de la Stévia

Plante cultivée au Paraguay et longtemps méconnue, la Stévia, alias "la feuille à sucre", était utilisée par les indiens Guarani pendant plus de 2000 ans. C'est un botaniste espagnol, Peter James Esteve, qui découvrit cette plante au 16ème siècle.
Depuis, la plante est utilisée comme édulcorant, ses feuilles étant reconnues pour leur fort pouvoir sucrant naturel. Il a fallu attendre le 20ème siècle pour s'intéresser de manière soutenue aux stéviosides de cette plante.

Les bienfaits de la Stévia

Rappelons tout d'abord que la Stévia non raffinée détient un pouvoir sucrant 20 fois plus important que celui du sucre. Mais différentes propriétés sont également conférées à la Stévia, notamment la résistances aux fortes températures, l'absence de fermentation et un taux calorique proche de zéro.
De même, les feuilles de Stévia contribuent à la diminution de l'absorption de glucose dans l'intestin et à la diminution du niveau de sucre dans le sang.
Par ailleurs, la plante présente l'intérêt de contenir une dose importante de sels minéraux et de vitamines.
Ainsi, si la Stévia possède les mêmes avantages que d'autres édulcorants, notamment dans le cadre d'un régime, elle se distingue par sa capacité à être chauffée et intégrée à des préparations culinaires.

Les précautions à prendre avec l'usage de la Stévia

Il est notamment recommandé, pour les personnes souffrant d'un diabète de type 2 ou d'un problème de tension (hypotension ou hypertension), de vérifier, si elles souhaitent utiliser la Stévia, leur taux de glucose et/ou leur tension artérielle.
Par ailleurs, il semble préférable que les femmes enceintes ou devant allaiter n'en consomment pas en grande quantité.
Il faut savoir que la Stévia peut provoquer des allergies si l'on a un terrain sensible avec les astéracées (pissenlit, marguerite...).

Les recherches actuelles sur la Stévia

Différentes recherches ont été réalisées sur la Stévia et ses effets potentiels :

  • Sur l'hypertension artérielle: deux études ont été effectuées en Chine pendant un an, puis deux ans, sur des patients atteints d'hypertension légère. Pour autant, l'absence d'effet placebo remet en question la pertinence de ces études.
  • Sur le glucose sanguin : une étude a permis de souligner l'effet de la Stévia sur la tolérance au glucose et la glycémie. Cependant, ces essais n'étaient pas d'une envergure suffisante pour fiabiliser les conclusions.
  • Effets anti-inflammatoires et anti-cancer : des chercheurs s'interrogent également sur les effets anti-inflammatoires et anti-cancer de la Stévia, mais les données recueillies pour l'instant ne sont pas encore suffisantes.